Art et vin, un mélange détonnant en Pouilly Fumé

affiche FIAAC La 3ème Foire internationale d’Art Actuel en Pouilly Fumé s’est tenue du 30 avril au 3 mai. Artistes et vignerons se sont unis pour offrir une manifestation hors norme. Retour sur cette idée innovante de l’art dans les chais, qui fait son chemin en Bourgogne.

Genèse d’un évènement

Au commencement il y eut un rapprochement entre des artistes, venus installer leur atelier à Pouilly-sur-Loire et alentours, et des vignerons de la fameuse appellation Pouilly Fumé. De cette rencontre naquit l’idée de concevoir un événement destiné à promouvoir et à vendre les oeuvres et les vins. L’Association Les Rendez-vous du Pouilly Fumé a vu le jour en 2012. La première édition de cette FIAAC s’est tenue l’année suivante et connut dès sa création un vif succès.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Vue de l’exposition d’Eve Domy, Domaine de Congy, 3è FIAAC en Pouilly Fumé 2015. ©Eve Domy.

Une organisation bien rodée

Chaque année un jury professionnel est désigné. Les dossiers des artistes retenus sont alors présentés aux vignerons qui ouvrent pour l’occasion leurs chais et leurs caveaux, transformés en galeries temporaires. C’est là la première clé du succès de cette manifestation ! Outre la sélection très pointue des artistes, c’est de l’accord entre les œuvres et les lieux que naît l’émotion de la visite. Accrochées sur les cuves, ficelées aux casiers de bouteilles, suspendues à un fil de fer ou posées sur un tonneau, les oeuvres entrent en résonance avec l’exploitation viticole qui les accueille. Le vigneron peut ainsi défendre un artiste de son choix. Et certains n’hésitent pas à confier qu’ils n’étaient pas férus d’art. Mais ça, c’était avant…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Tableau de Pascal Bost exposé au Domaine Caïlbourdin, 3è FIAAC en Pouilly Fumé. ©Pascal Bost.

Accord art & vin

Il faut dire que l’art et le vin partagent de nombreux points communs ! Ils sont d’abord fait par des hommes et des femmes de passion : artistes et vignerons qui partagent le goût du travail bien fait, la rigueur, le plaisir de créer, de transmettre. Une œuvre, comme un vin, est le fruit d’accords, d’assemblages, d’une longue observation et de choix opérés. Ils font tous les deux appel aux sens, et ouvrent sur tout un monde de sensations et d’imagination. Qui auraient cru que vignerons et artistes aient autant de points communs?

L’expérience de la rencontre

La seconde clé du succès de la FIAAC tient aux multiples rencontres qu’elle opère, entre artistes et vignerons – les artistes sont hébergés dans les domaines durant toute la durée de la manifestation – mais aussi entre le public et les artistes, entre le public et les vignerons. Rares sont les occasions de discuter avec l’artiste devant ses œuvres, de découvrir sa démarche, de percer à jour une inspiration, ou de comprendre une technique. Rares sont également les occasions d’échanger avec les viticulteurs, de saisir leur amour de la terre, de partager leurs convictions environnementales, de percer leurs choix de méthodes de culture, et de percevoir leur patte derrière chaque arôme. Le visiteur est ici comblé par ces échanges passionnés et passionnants !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Exposition de Marion Robert dans la cave du Domaine Marchand et Fils, 3è FIAAC en Pouilly Fumé. ©Marion Robert

Quelques duos choisis

Muriel Napoli

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Les oeuvres minérales de Muriel Napoli dans la cave du Domaine Masson-Blondelet, 3è FIAAC en Pouilly Fumé. ©Muriel Napoli

Muriel Napoli a exposé ses oeuvres minérales et organiques au Domaine Masson-Blondelet. Ses tableaux délicats dans les nuances de gris, où pointe désormais une touche de couleur, bleu parcimonieux, évoquent la transformation permanente de la nature, entre sédimentation et concrétion. Sa technique se partage entre lavis fluide et transparent et accumulation de peinture, petits amas comme des météores. Les formes abstraites ainsi obtenues évoquent parfois des pétales de fleurs qui se marient parfaitement à la voûte de la cave. Tout aussi attentif à la nature est le propriétaire des lieux qui pratique une culture raisonnée. Peu attaché aux labels et autres appellations, il cultive pourtant ses vignes dans le respect des écosystèmes et parle passionnément de ses vins. Les différents terroirs de l’AOC Pouilly Fumé – marnes kimméridgiennes, sols calcaires ou silex – s’expriment pleinement dans ses différentes cuvées.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Tableau de Muriel Napoli au Domaine Masson-Blondelet, 3è FIAAC en Pouilly Fumé. ©Muriel Napoli

Héloïse Guyard

IMG_0756
Oeuvres graphiques d’Héloïse Guyard au Château de Tracy, 3è FIAAC en pouilly Fumé. ©Eloïse Guyard

Le raffinement des œuvres d’Héloïse Guyard a trouvé un cadre parfait au Château de Tracy ! Elle y a exposé ses motifs répétitifs, presque obsessionnels de fin tressages, de mailles et de cordages tracés au pinceau ou au crayon qui colonisent pages de carnets, tissus et même le sol du chais ! Son travail original et très personnel a d’ailleurs été salué par le jury qui lui a attribué le Grand Prix de la FIAAC 2015.

IMG_0760
Tressage au sol d’Héloïse Guyard au Château de Tracy, 3è FIAAC en Pouilly Fumé. ©Heloïse Guyard

Nicolas Gasiorowski

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Exposition de Nicolas Gasiorowski à la cuveriez du Domaine du Bouchot, 3è FIAAC en Pouilly Fumé. ©Nicolas Gasiorowski

Nicolas Gasiorowski exposait ses toiles à la fois contemplatives et narratives au Domaine du Bouchot. Les cuves en inox du domaine constituaient des cimaises originales pour les œuvres de l’artiste qui se partagent entre paysages et figures humaines. L’homme parle avec passion de sa démarche artistique. Ses « paysages mentaux » ou ses figures quasi mythiques sont tirés de son imagination. Une urgence créatrice l’anime. Elle est palpable dans la touche de l’artiste et dans les nuances très travaillées des fonds colorés. Le tout est généralement rehaussé d’un trait de pastels à l’huile, surgissement de la réalité. Rachel et Pascal Kerbiquet, propriétaires du domaine du Bouchot proposent, en écho aux œuvres exposées, une belle gamme de Pouilly Fumé travaillée en agriculture biologique.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Tableaux de Nicolas Gasiorowski au Domaine du Bouchot, 3è FIAAC en Pouilly Fumé. ©Nicolas Gasiorowski

Marion Robert

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Exposition de Marion Robert dans la cave du Domaine Marchand et fils, 3è FIAAC en Pouilly Fumé. ©Marion Robert

L’étrange réalité des oeuvres de Marion Robert, exposées au Domaine Marchand et Fils, a trouvé un écho parfait dans la cave brute des frères Marchand, accrochées ou posées au milieux des tonneaux et autres outils viticoles. Le lieu, chargé d’histoire, entre en résonance avec les créations de la jeune artiste qui commence par travailler ses fonds à l’huile ou à l’acrylique, avant de souligner d’un trait les figures imaginaires qui en émergent. L’artiste construit ses toiles sans préméditation. Poétiques, elles sont peuplées de figures évocatrices, parfois torturées à la manière d’un Egon Schiele, et de paysages imaginaires.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Oeuvre de Marion Robert au Domaine Marchand et Fils, 3è FIAAC en Pouilly Fumé. ©Marion Robert
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Tableau de Marion Robert au Domaine Marchand et Fils, 3è FIAAC en Pouilly Fumé. ©Marion Rober

Dominique Pivin

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Exposition de Dominique Pivin au Domaine Landrat-Guyollot, 3è FIAAC en Pouilly Fumé. ©Dominique Pivin

Purement abstraites, les œuvres brutes de Dominique Pivin, exposées au tout nouveau caveau de dégustation du domaine Landrat-Guyolot, explorent la matière. Rouille, oxydation, traces, matière picturale grattée ou frottée sont au cœur de la recherche de l’artiste qui travaille avec des tons naturels d’ocres, faisant presque oublier que ces tableaux sont le fruit de main de femme.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Tableau de Dominique Pivin au Domaine Landrat-Guyollot, 3è FIAAC en Pouilly Fumé. ©Dominique Pivin

Eve Domy

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Exposition d’Eve Domy au Domaine de Congy, 3è FIAAC en Pouilly Fumé. ©Eve Domy

Ce mêmes tons ocre peuplent les œuvres d’Eve Domy, une artiste installée au cœur du village de Pouilly, exposée cette année au Domaine de Congy. Travaillant par couches successives, et mêlant peinture à l’eau et à l’huile, Eve Domy joue sur les effets de transparence et de matière par l’ajout de papiers collés et de matériaux divers (plâtre, ciment…). Son univers doux, emprunt de poésie, est peuplé de silhouettes délicates, d’enfants et de mères.

Pouilly sur Loire
Le village de Pouilly-sur-Loire où se déroule chaque année la Foire Intrenationale d’Art Actuel dans les chais en Pouilly Fumé. ©Office de Tourisme de Pouilly-sur-Loire et sa Région

La FIAAC de Pouilly Fumé est désormais un rendez-vous qui attire chaque année de plus en plus de visiteurs français et étrangers. Elle a confirmé cette année encore son professionnalisme et la belle sélection d’artistes exposés. Certains vignerons confient même leur envie de prolonger l’expérience, et peut-être d’inviter des artistes à exposer dans le chais le reste de l’année !

Publicités

Un commentaire sur “Art et vin, un mélange détonnant en Pouilly Fumé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s